Kiosque tenu par des lockoutés du Journal de Montréal

La CSN a lancé une importante opération de boycott du Journal de Montréal, en lock-out depuis plus de 20 mois déjà. Vous avez probablement déjà vu les affiches à cet effet. L’enjeu est important car l’employeur, Québécor, se rit de ses employés en continuant la production du journal . De plus, par une vaste distribution d’exemplaires gratuits, la compagnie peut atteindre un tirage important et ainsi maintenir le coût des publicités élevé. Cette situation, très difficile pour les travailleurs, pourrait durer encore longtemps.

Votre syndicat, ceux des employés de soutien et des professionnels ainsi que l’association des étudiants appuient le boycott de ce journal. C’est ainsi que mercredi, 24 novembre, de 11 h à 13 h, dans la grande salle, il y aura un kiosque tenu par des lockoutés du Journal. Vous êtes invités à venir les rencontrer, à discuter avec eux et, surtout, à signer leur pétition. En effet, la signature de cette pétition est un moyen concret d’appui à leur cause ; plus elle sera volumineuse, plus le message de la solidarité entre les travailleurs sera clair et puissant.

Les étudiants tiendront une assemblée générale ce même mercredi et ils accorderont une question de privilège aux lockoutés, vers 11 h 15, en leur permettant de s’adresser à l’assemblée. Vous pourrez y assister, si vous le désirez.

Enfin, une manifestation s’organise pour le samedi 4 décembre. Nous vous tiendrons au courant de l’heure et du lieu de ralliement sous peu.

Laisser un commentaire