Rapport annuel 2010-2011 de la présidente

Salut, camarades syndiqués ! L’année 2010-2011 se termine dans la satisfaction
du travail accompli pour votre exécutif. Si nous regardons derrière nous, force
est de constater que de nombreux dossiers ont été menés de front, et ce, pour
ce que nous croyons être le plus grand intérêt de nos membres.

L’année de la fin des négociations

Cette année, tout comme les précédentes, les négociations ont été en toile de
fond : les ententes de principe, tant sectorielle que de table centrale, qui
avaient été obtenues en juin 2010, ont dû être soumises à votre approbation. Ce
ne fut pas du tout chose facile, d’autant plus que ces ententes faisaient
l’objet de profondes dissensions au sein même des syndicats de la FNEEQ. Le 8
septembre, vous avez adopté, à 100 voix contre 9, l’entente de principe de la
table sectorielle. L’entente de la table centrale, quant à elle, a été rejetée
par 4 voix, le 15 septembre. Cependant, elle a été massivement acceptée au
niveau national. La FNEEQ en est à l’heure des bilans de cette négociation : le
Front commun est-il un bon véhicule pour nous ? En quoi faut-il revoir notre
stratégie de négociation ? Le comité qui a été mandaté pour faire ce bilan
déposera son rapport dès le premier regroupement, en septembre. Les ententes en
poche, nous n’étions pas au bout de nos peines : il y a eu un blocage sérieux
lors de l’étape de l’écriture des textes, à tel point que cette partie a pris
plus de temps que la négociation elle-même et que nous avons envisagé la
reprise des moyens de pression. En mars, nous avons adopté un nouveau plan
d’action et rencontré la direction du collège afin qu’elle fasse pression sur
la Fédération des cégeps. La convention a finalement été signée le 8 avril.

Le regroupement cégep

Nous avons eu 5 rencontres à l’automne 2010. Les plus importants sujets
discutés ont été les ententes de principe, la rédaction du «clause à clause»,
le bilan des négociations et les étudiants ayant des besoins particuliers.

Nous avons eu 4 rencontres à l’hiver 2011 durant lesquelles nous avons encore
discuté des problèmes rencontrés dans la rédaction du « clause à clause ». Nous
avons aussi eu une formation sur l’application de la nouvelle convention.

Le comité des relations de travail (CRT)

Nous avons eu 6 rencontres au total durant l’année. En décembre, Madame
Laforest terminait son mandat à la direction des ressources humaines. En
janvier, Madame Ginette Proulx reprenait le poste. Les sujets, comme
d’habitude, ont été très variés : les engagements, le projet de répartition des
ressources enseignantes, l’état de l’utilisation de ces ressources, l’ouverture
de postes, des cas de retraite graduelle, 4 griefs dont un avec une entente, la
reconnaissance d’expérience et de scolarité, différents congés (de maternité,
parental, de perfectionnement, anticipé, différé, sans salaire !), des PVRTT,
des plaintes, des résolutions de conflit et j’en passe. Bref, tout ce qui fait
que les relations humaines sont parfois compliquées…

L’exécutif au local

La vie au sein de l’exécutif a été plus douce : nous travaillons dans la
franche bonne humeur. Tout au long de l’année, nous avons eu, chaque semaine,
une ou deux rencontres pour mener à bien les affaires courantes. Il y a eu
aussi beaucoup de rencontres avec les enseignants pour régler des cas de congés
de tous types, comme vous venez de le voir, et pour régler des problèmes liés à
l’organisation du travail dans les départements. Enfin, le comité exécutif
s’est penché sur la révision de certains aspects de ses statuts et règlements.
Des changements ont été adoptés en assemblée générale, mais il reste du travail
à faire pour les perfectionner.

Les projets pour 2011-2012

Dès la rentrée, nous organiserons une formation pour les RCD-RP et pour les
délégués sur les nouvelles dispositions de la convention collective. Nous
songeons aussi à organiser une journée d’étude sur la gestion par les pairs.
Enfin, le dossier du nouveau calcul de l’expérience professionnelle nous
occupera passablement. Ainsi s’achève ce bilan. Je vous souhaite un été de rêve
afin qu’on se revoie en grande forme au mois d’août.

Jo-Anne Fraser,
Présidente du syndicat des professeurs du Cégep de Saint-Laurent

Laisser un commentaire