Collège Lionel-Groulx : pétition et conférence de presse

Le 31 mai dernier, 11 professeurs du Collège Lionel-Groulx ont signé une lettre d’opinion publiée dans Le Devoir du 31 mai dernier. Cette lettre visait à dénoncer la façon dont la direction du Collège Lionel-Groulx a géré l’épisode des injonctions, surtout lors de la journée du 15 mai. Ces 11 professeurs ont été convoqués par la direction à ce sujet pour « manque de loyauté envers le collège ».

Ce qui est reproché à ces professeurs n’est pas le contenu de leur lettre d’opinion, mais bien le fait d’avoir exposé leur point de vue dans les journaux au lieu de l’avoir fait à l’interne. Ces professeurs ont maintenu leur position, considérant qu’ils ont été loyaux à l’institution en défendant publiquement les valeurs inscrites dans le projet pédagogique du collège. Les 11 signataires font maintenant face à une mesure disciplinaire, soit une lettre à leur dossier.

Au début du mois d’août, une pétition demandant le retrait de ces lettres au dossier a été lancée par un citoyen sur le site Avaaz. Elle compte maintenant près de 5000 signatures.

Cette situation touche des enjeux importants pour tous les professeurs à l’enseignement supérieur, notamment la liberté académique, la liberté d’opinion et la liberté d’expression. Le contexte de la Loi 12 ajoute aussi à l’intérêt de ces enjeux.

Le Syndicat des enseignantes et enseignants du Cégep de Lionel Groulx a lancé un appel général à soutenir leur action signant la pétition. Elle sera déposée ce mercredi 29 août, lors d’une conférence de presse au Cégep de Lionel Groulx. Les professeurs qui désirent la signer doivent donc le faire avant cette date.

 

 

 

Laisser un commentaire