Réactions du conseil d’administration du cégep de Saint-Laurent à propos des compressions budgétaires dans le réseau collégial

La proposition suivante a été adoptée lors de la dernière rencontre du conseil d’administration du cégep de Saint-Laurent. Elle dénonce les coupures dans le réseau collégial, en particulier en ce qui a trait au financement associé à la lettre d’entente no 9 en lien avec la reprise des cours suite au conflit étudiant. Les représentants du syndicats des professeurs du cégep de Saint-Laurent ont appuyé la proposition, adoptée à l’unanimité par le conseil.

Attendu la compression budgétaire de 19,8 millions de dollars du gouvernement au réseau collégial pour l’année 2011-2012. Cette décision a entraîné un manque à gagner de 397 447 $ pour le cégep de Saint-Laurent ;

Attendu la compression annoncée de 21,5 millions de dollars du gouvernement au réseau collégial pour l’année 2012-2013. Cette décision entrainerait un manque à gagner de 428 900 $ pour le cégep de Saint-Laurent ;

Attendu que les coûts engendrés par le conflit étudiant ont fait l’objet d’un engagement formel d’une part, de la présidente du Conseil du Trésor de l’époque, Mme Michèle Courchesne qui a elle-même établi la hauteur des ressources ajoutées, et d’autre part, du MELS qui a signé les lettres d’entente. Ces lettres stipulent que les coûts et les ressources prévus aux ententes et liés à la reprise et à la prolongation des cours pour terminer la session d’Hiver 2012 sont assumés par le MELS ;

Attendu que, contrairement à l’engagement du gouvernement précédent, le gouvernement actuel a annoncé qu’il ne financerait que 15,1 millions de dollars, alors que le coût estimé par les 24 collèges affectés par le conflit serait de 33,1 millions de dollars. Cette décision entraînerait un manque à gagner d’environ 700 000 $ pour le cégep de Saint-Laurent ;

Attendu que le gouvernement a annoncé que le financement des cégeps ne serait augmenté que de 1,28 % pour l’année 2013-2014, alors que la hausse des coûts de système est d’environ 2,7 %, ce qui représenterait une compression de 24 millions de dollars pour le réseau collégial. Cette décision entraînerait un manque à gagner de 478 000 $ pour le cégep de Saint-Laurent ;

Attendu que l’ensemble de ces coupures annoncées représenterait un manque à gagner de plus de deux millions de dollars en trois ans pour le cégep de Saint-Laurent. Des compressions d’une telle envergure ne peuvent se faire sans impact négatif sur la qualité des services offerts aux étudiants.

Il est donc proposé que le conseil d’administration du cégep de Saint-Laurent :

Signifie son désaccord avec les compressions budgétaires répétitives affectant le réseau collégial ainsi que sa vive inquiétude quant à leurs conséquences sur la qualité des services offerts aux étudiants et sur leur réussite scolaire ;

Demande au ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche, de la Science et de la Technologie (MESRST) de surseoir à la nouvelle coupure de 21,5 millions de dollars dans le réseau collégial pour l’année 2012-2013 ;

Demande au ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche, de la Science et de la Technologie (MESRST) de respecter l’engagement du gouvernement précédent en versant l’entièreté des sommes convenues pour couvrir les coûts engendrés par le conflit étudiant ;

Demande au ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche, de la Science et de la Technologie (MESRST) de hausser le financement de l’année 2013-2014 du réseau collégial de 2,7 %, de façon à couvrir les coûts de système.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *