Archives pour la catégorie École et société

5 à 7 sur les États généraux de l’enseignement supérieur

Les membres du SPCSL sont invités à une soirée d’information et de discussion sur les États généraux de l’enseignement supérieur (ÉGES) qui se tiendront à Québec du 18 au 20 mai.

 Invité : Claude Vaillancourt

Romancier, essayiste et nouvelliste, enseignant en littérature au Collège André-Grasset et membre du comité école et société de la FNEEQ

 Les cinq thèmes des ÉGES

Les finalités de l’enseignement supérieur

Le droit à l’éducation

La qualité de l’enseignement

La gouvernance et à collégialité

L’avenir de l’enseignement supérieur 

Le mercredi 26 avril

Dès 17 h

À l’Okafhé du pavillon A

 

 

 

Rencontre d’information et de discussion sur l’assurance qualité

Le comité École et société et le comité exécutif vous convient à une demi-journée syndicale d’information et d’échanges sur l’« assurance qualité », le jeudi le 16 janvier prochain, de 9 h 30 à 12 h au salon du personnel. À cette occasion, nous recevrons Isabelle Bouchard du comité École et société de la FNEEQ, dont la conférence sera suivie par de courtes présentations de membres du comité École et société local.

Questions, échanges et discussions complèteront la rencontre.

Il y aura un goûter et un diner à 12 h. Prière de nous annoncer votre présence par retour de courriel.
 
Nous avons compilé une courte liste de documents concernant l’assurance qualité en lien avec les présentations.

Mise en contexte

Peut-être avez-vous entendu parler du « processus de Bologne », de « normes ISO », de reddition de comptes, d’évaluation continue, etc.  ? Dans la foulée du Sommet sur l’enseignement supérieur du printemps 2013 se mettent en place des mécanismes d’assurance qualité dans les universités et les cégeps, à travers notamment un nouveau mandat de « métaévaluation » octroyé à la Commission d’évaluation de l’enseignement collégial (CEEC).

Ayant observé les sources et les effets des mécanismes d’Assurance qualité ailleurs (Europe et États-Unis), les organisations syndicales et l’IRIS, parmi d’autres, ont soulevé un certain nombre d’enjeux et de risques, dont la perte d’autonomie professionnelle et les menaces pour le fonctionnement collégial de l’enseignement supérieur, l’alourdissement de notre tâche et des mécanismes d’évaluation aux impacts à la fois limités et possiblement inquiétants. On dénonce plus globalement la conception même de la qualité de l’éducation qui est sous-jacente à la mise en place d’un processus inspiré de l’industrie privée et aux visées apparemment marchandes et clientélistes.

Comme nous serons parmi les premiers collèges à être évalués par la CEEC dans sa nouvelle mouture, il nous apparaît important de bien comprendre ce que sont les mécanismes d’assurance qualité. Les présentations viseront à présenter ces mécanismes et leurs possibles conséquences sur notre travail, la CEEC et ses travaux, les positions et luttes syndicales, en vue de possibles prises de positions concernant ces enjeux.

Au plaisir de discuter avec vous lors de la rencontre !

La commission d’évaluation de l’enseignement collégial et l’assurance qualité

Diaporama de la présentation de Yannick Delbecque : Delbecque 2014 – Assurance qualité vs collégialité. Une chronologie

Colloque de l’Association des juristes progressistes

Par Yannick Delbecque

Le 9 février dernier, j’ai assisté au deuxième colloque de l’Association des juristes progressistes. Cette jeune organisation réunit des juristes, principalement des avocats, mais aussi des étudiants et des officiers ou conseillers syndicaux voués à la défense des droits et déterminés à mettre le juridique au service de la lutte pour la justice sociale et la fin des inégalités1. L’AJP s’est notamment fait remarquer dans le milieu enseignant par son texte sur le droit de grève étudiant publié sur la page Facebook de l’association en mars 20122. Depuis mars dernier, l’association est très active dans le mouvement de contestation du règlement municipal P-6 qui, en obligeant à donner à la police l’itinéraire des manifestations et en interdisant de manifester masqué, limite, selon plusieurs organisations de défense des droits fondamentaux, les libertés d’expression et de réunion pacifiques, de la même manière que la tristement célèbre loi spéciale adoptée par le gouvernement Charest l’an dernier.

La mission de l’AJP, telle que décrite sur son site web3, est

de rassembler toutes celles et ceux qui constatent que le droit actuel est la résultante des rapports de force existant dans la société et qui reconnaissent le besoin d’éliminer les inégalités qui en découlent et qui reconnaissent également le besoin de préserver et d’améliorer les droits de tous les groupes opprimés et exploités.

Pour ce faire, l’AJP publie régulièrement des réflexions, diffuse de l’information et fait campagne au sujet de questions d’actualité juridique, comme des décisions des tribunaux, des projets de loi ou des interventions policières.

Continuer la lecture de Colloque de l’Association des juristes progressistes