Archives pour la catégorie Relativité salariale

RELATIVITÉ : le combat à reprendre !

Lors du dernier regroupement cégep (25 et 26 septembre), nos représentants de la FNEEQ ont fait le point sur le dossier de la relativité salariale, sur la glace depuis l’élection des libéraux. Rappelons que l’analyse de la situation des professeurs de cégep au chapitre des relativités touche deux aspects : notre rangement selon une échelle qui déterminera notre salaire, ainsi qu’une meilleure reconnaissance des échelons de maîtrise et de doctorat. Pour les catégories mixtes du secteur public (dont nous faisons partie avec 30 autres catégories d’emploi), les négociations avec le Conseil du trésor ont repris le 6 juin. Même si le gouvernement avait accepté, pour les profs de cégep, de redémarrer les échanges au rangement 22 après avoir d’abord offert le rangement 21 (en-deçà des professeurs des commissions scolaires), il semble que nous soyons toujours loin d’un règlement et que les parties en soient encore à l’évaluation des facteurs et sous-facteurs. Devant cette situation, la FNEEQ estime qu’il faudrait une table plus politique pour faire bouger les choses. Le 11 septembre, une rencontre entre des représentants de la CSN et le Conseil du trésor n’a pas permis non plus de faire avancer le dossier des relativités, que le gouvernement, selon toute vraisemblance, souhaite déporter aux négociations.

 

Au début de 2014, les assemblées ont adopté des moyens de pression à déployer de concert avec un plan d’action du regroupement cégep, advenant un « recul ou un blocage » des négociations sur les relativités. Il semble bien que nous en soyons rendus là ! D’autres catégories d’emplois sont elles aussi frustrées par les travaux aux tables des relativités, ce qui amène le CCSPP à nous proposer d’établir un rapport de force plus grand dans les prochaines semaines en harmonisant nos plans d’action avec d’autres employés du secteur public aussi mobilisés que nous sur la question des relativités.

 

Il nous faudra donc mener des actions de visibilité en intersyndicale, contre les engagements rompus par le gouvernement qui avait dit vouloir régler le dossier des relativités avant le négo. Un plan d’action actualisé vous sera présenté lors de la prochaine assemblée, le 8 octobre.