Tournée départementale

Cet automne, l’exécutif entreprend une grande tournée de tous les départements. L’arrivée massive de nouveaux professeurs a modifié la couleur des départements. Cette tournée sera d’abord l’occasion de vous rencontrer, de nous présenter et de présenter le travail que nous faisons pour vous. Ensuite, nous désirons clarifier l’organisation du travail dans un cégep et en particulier le rôle du département. Enfin, nous pourrons prendre le temps de répondre à une multitude de questions soulevées par les professeurs. Nous sollicitons donc du temps d’antenne auprès de vous, lors d’une assemblée départementale, que nous laissons à votre discrétion. Voici les sujets que nous pourrons aborder :

  • La gestion du travail par les pairs
  • La tâche d’enseignement (clarification des volets 1, 2 et 3)
  • Le rôle du département et de l’assemblée départementale
  • Le rôle du coordonnateur
  • Le rôle de l’enseignant au sein de son département
  • La disponibilité
  • Le calcul de la C.I (charge individuelle)

La tournée est déjà bien entamée; à ce jour, les départements suivants ont été rencontrés ou le seront au cours des deux prochaines semaines : Arts plastiques, Musique, Éducation physique, Danse, Architecture, Langues, Loisirs. Nous attendons donc votre invitation puisque nous comptons bien rencontrer tout le monde le plus tôt possible. Au plaisir de vous rencontrer très bientôt,

Jo-Anne Fraser
Vice-présidente

Documents relatifs à la tournée départementale :

Le SPCSL a 40 ans!

Nous célébrons cette année le 40e anniversaire d’existence de notre syndicat. L’assemblée de fondation a eu lieu le 9 septembre 1968 et l’accréditation a été obtenue le 28 octobre de la même année. Pour souligner cet événement, qui vient marquer ici 40 ans de syndicalisme et de militantisme dans notre collège, vous êtes invité à un apéro dînatoire qui aura lieu le vendredi 16 janvier 2009, à partir de 17 h 30, à la Salle de concert Adrienne-Milotte du département de musique, au Pavillon E.

Lors de cette soirée, nous nous rappellerons les grandes batailles que nous avons menées, soutenues par des documents d’archives, et vous retrouverez avec plaisir les membres des exécutifs des 40 dernières années, ainsi que les retraités et les professeurs qui nous ont quittés pour d’autres fonctions. D’ailleurs, si vous avez en votre possession des photos ou que vous désirez faire un témoignage de votre passage à l’exécutif, faites-moi signe rapidement. Si vous désirez participer à cet événement, vous pouvez confirmer votre présence par courriel à syndprof@cegep-st-laurent.qc.ca ou par téléphone au 514-747-6521 poste 7343, avant le 15 décembre 2008 .

Au plaisir de vous y retrouver !

Jo-Anne Fraser

Consulter la lettre d’invitation

Mon premier Congrès-CSN

Le 14 mai dernier, j’assistais à mon premier Congrès-CSN, qui se déroulait du 12 au 17 mai 2008. Comme la CSN représente plus de 300 000 travailleurs du Québec, je m’attendais à assister à un congrès d’une certaine ampleur. Arrivé sur les lieux, ce que j’ai vu était nettement plus imposant que tout ce que j’avais pu imaginer : plus de 3 000 personnes venues de partout au Québec, des écrans géants qui retransmettent simultanément les interventions des congressistes et l’inéluctable conviction que quiconque peut se lever, prendre la parole et changer la tournure des débats.

La préparation du congrès

Mon arrivée au troisième jour m’a privé des discours inauguraux et des explications sur les procédures, mais la documentation offerte était suffisante pour me permettre de comprendre le fonctionnement du congrès.

  • Quelques mois avant le congrès, le comité exécutif consulte les organisations, les salariés, les comités confédéraux et les groupes de travail dans le but de rédiger des recommandations qui concrétisent les orientations de la CSN. C’est durant cette étape que les préoccupations des différentes fédérations sont traduites en recommandations.
  • Ces recommandations sont ensuite soumises au comité précongrès, qui est composé d’au moins deux représentants des organisations affiliées (conseils centraux, fédérations) et de membres du comité exécutif de la CSN. Le comité précongrès étudie les recommandations, peut les modifier, les amender, en ajouter. Durant cette étape, toute organisation membre de la CSN peut leur transmettre de nouvelles propositions.
  • Ensuite, le comité des propositions est formé pour préparer un document visant à accompagner le travail des congressistes. Ce document contient toutes les propositions qui seront soumises au Congrès, tous les attendus qui leur sont rattachés, et autant de textes permettant de comprendre le sens de chaque proposition.

Le déroulement

À la manière d’une simple assemblée syndicale, les différents points sont inscrits à l’ordre du jour et sont discutés un à un, en conformité avec les règles de procédures usuelles. Par exemple, les recommandations doivent être proposées et appuyées avant d’être discutées en séances plénières. Elles sont ensuite adoptées, amandées ou rejetées. Évidemment, à plus de 3 000 congressistes, les étapes sont plus longues. Un vote à main levée prend environ 30 minutes, un vote secret près de trois heures! Si la durée du congrès ne permet pas de couvrir la totalité des points à l’ordre du jour, les propositions restantes seront soumises au conseil confédéral.

Lorsqu’on assiste aux discussions du congrès, on perçoit rapidement que les membres partagent le même idéal de démocratie. Si les 9 fédérations qui la composent n’ont pas toujours les mêmes positions à l’égard des principaux enjeux, les discussions apportent une richesse et une perspective impressionnantes. Durant ce congrès, une question a lourdement divisé les membres à un tel point que c’est un scrutin secret qui a permis de trancher la question. À la suite de cet exercice ayant tant divisé les membres, tous les intervenants ont pris la parole pour se rallier à la position du congrès et réitérer leur adhésion aux valeurs démocratiques de la CSN.

On peut affirmer sans craindre de se tromper que les positions de la CSN représentent fidèlement la majorité de ses 300 000 membres. Avec sa légitimité, les prises de position politiques de la CSN contribuent très certainement à l’expression de la démocratie au Québec.

Guillaume Fournier

Mot de la vice-présidante

Bonjour à toutes et à tous,

J’espère que malgré le temps pluvieux, vous avez passé de belles vacances. Ce
fut le cas des membres de votre exécutif qui sont fin prêts et en forme pour
reprendre le travail syndical.

Quelques nouvelles pour cette rentrée scolaire :

  • Tout d’abord, nous aurons une secrétaire cette année qui entrera en fonction le 30 septembre prochain. Il s’agit de Claude Courchesne, employée du collège depuis 35 ans. D’ici là, nous serons présents tous les matins de 9h30 à 12h. Mais n’oubliez pas que vous pouvez nous contacter pour toute question relative à vos conditions de travail en tout temps par courriel au syndprof@cegep-st-laurent.qc.ca ou par téléphone au poste 7343. Nous vous répondrons le plus rapidement possible.
  • Parmi les grands évènements de l’année, nous soulignerons les 40 ans de fondation de notre syndicat par une soirée en janvier 2009. Nous en profiterons pour inviter nos retraités et les anciens membres d’exécutif de notre syndicat depuis 1968. Nous aimerions souligner les grandes luttes qui ont été faites localement. Si vous désirez partager avec nous certains de vos souvenirs, contactez-moi par courriel au jfraser@cegep-st-laurent.qc.ca car je serai la maître d’œuvre de cette soirée. Par le fait même, ce sera aussi le 40ème anniversaire de la FNEEQ qui sera célébré au prochain congrès en mai 2009.
  • Dans les enjeux syndicaux de l’automne, trois sujets retiennent notre attention. Tout d’abord, une action pourrait avoir lieu le lundi 6 octobre prochain, lendemain de la Journée internationale des enseignantes et des enseignants, conjointement avec la FAC et la FEC pour dénoncer la façon dont seront affectés les transferts fédéraux dans les cégeps. Les cégeps vont recevoir 40% des montants alloués aux études supérieures. Cependant, très peu ira dans l’enseignement propre dit, malgré les conclusions plutôt éloquentes du rapport sur la profession enseignante. Localement, le comité sur l’élaboration de la politique sur l’évaluation des enseignements, dont Guillaume Fournier et Stéphanie Martin feront parti, prendra son envol rapidement, puisque l’objectif de notre direction semble être décembre 2008 ! Et comme nous vous l’avons mentionné lors de notre dernière assemblée, en mai, nous entreprendrons la tournée des départements cet automne pour discuter avec vous de la gestion par les pairs dans l’organisation du travail au cégep, son historique, ses enjeux et les rôles de chacun.
  • Autre nouvelle bien importante, notre directeur à l’information, Guillaume Fournier, sera papa d’ici la fin du mois de novembre. Donc, il est d’ores et déjà le spécialiste de notre exécutif pour tout ce qui tourne autour du congé de maternité et du congé parental. Tenez-vous le pour dit !
  • Nous soulignerons encore cette année l’arrivée des nouveaux professeurs par un 5 à 7 qui aura lieu le mercredi 24 septembre. Alors, chers(ères) délégués(es), vous serez invités à accompagner vos nouveaux collègues pour cette soirée.
  • Notre première assemblée syndicale aura lieu le mercredi 17 septembre, à l’heure habituelle soit 11h15 au salon du personnel. Lors de cette assemblée, il y aura l’élection de six postes disponibles à la commission des études. Vous recevrez sous peu les formulaires pour poser votre candidature. Deux autres assemblées sont prévues les 29 octobre et 26 novembre.
  • J’oubliais de vous parler de notre site WEB. Il a été lancé et présenté par Guillaume Fournier, son initiateur, en mai dernier. Tapez spcsl.org et vous y trouverez une foule d’informations et de documents en ligne.
  • Hé! oui, ce fut un peu long à lire mais que d’informations importantes ! Sur
    ce, je vous souhaite une très belle session. Au plaisir de vous rencontrer
    bientôt.

    Syndicalement vôtre,

    Jo-Anne Fraser
    Vice présidente de votre syndicat